Accueil Divers Roadtrip en Ecosse, jours 6 & 7 : Glenlivet & Tomintoul.

Roadtrip en Ecosse, jours 6 & 7 : Glenlivet & Tomintoul.

de Céline
Jour 6 – 1er juin :
Cette journée du premier juin va être très simple: nous avons, en gros, 3 choses à savoir: faire une marche, aller au Air Bnb suivant en faisant des courses au passage et enfin se reposer. Vous allez comprendre pourquoi…
Si vous l’avez lu (sinon, il est toujours ), je terminais en vous disant que vous avions repéré une marche pas loin d’où nous logions, le soir en rentrant du restaurant…

Le lendemain matin, après un bon petit déjeuner à base de porridge (on a découvert ça là bas et franchement, je sais pas comment on a fait pour vivre sans avant…), nous voilà parti pour une « petite » marche, avec une gourde d’eau de 750ml et des petits biscuits à grignoter.
Vous allez très vite comprendre que les guillemets autour de « petite » sont vraiment très indiqués ici…
Bref, nous voilà donc parti pour notre marche, bien balisée par des flèches colorées. Nous traversons une forêt qui débouche ensuite sur des champs de moutons que nous sommes autorisés à traverser: les flèches indiquent bien le chemin et il y a des petits escaliers mis en place afin de nous permettre de passer par-dessus les barrières. Notre passage ne semble pas perturber les moutons le moins du monde.

La marche était prévue pour durer 1h et, au bout d’une heure et demie de marche, je commence à désespérer: je sais que je ne suis pas une grande sportive et je m’attendais bien à mettre plus d’une heure pour terminer le parcours mais j’ai quand même l’impression d’être au milieu de nulle part!
Qu’à cela ne tienne, nous décidons de ne pas faire demi-tour et de continuer…

Au bout de plus de deux heures de marche, nous nous retrouvons devant une énorme colline (en vrai, plusieurs petites collines qui s’enchaînent: tu penses avoir fini et non, il y en a une autre qui était cachée derrière). Nous ne voyons la voiture nulle part, il est midi passé, nous avons déjà mangé nos petits en-cas et nos gourdes se vident à vue d’oeil avec la chaleur et les efforts que nous devons fournir… Je commence franchement à désespérer et à être fâchée!
Nous ne sommes pas perdus car nous suivons toujours ces maudites flèches mais nous ne voyons toujours pas la fin de la marche…!
Après une petite illumination: je décide de sortir mon téléphone pour essayer de nous géolocaliser (perdus au milieu de la nature) et… Ça fonctionne! Je réussis à trouver une carte en ligne sur un site recensant les marches Écossaises et je nous repère donc sur… la deuxième marche proposée sur le plan: la longue qui est évaluée à 4h. Nous nous sommes simplement trompés de couleur de flèche (la jaune c’était la longue et la rouge, la petite: nique la logique, on est d’accords?!).
Nous étions donc partis pour la rouge et avons fait la jaune… Winners!
Bref au moins maintenant nous savons à quoi nous attendre, nous savons que nous avons dépassé la moitié de la marche et nous arrivons même au point culminant de celle-ci: le Carn Daimh à 569m d’altitude!
Clairement, la vue est à couper le souffle et le vent, d’ailleurs, nous rafraîchi bien après tant d’efforts.
Une fois arrivés tout en haut!
La suite, ça ne sera que de la descente: pas toujours facile mais déjà moins compliquée que l’ascension!
Juste savoir que nous ne sommes pas perdus nous a pas mal remotivés et la suite de la marche est bien plus agréable (en rigolant à propos de notre bêtise!).

Nous rentrons donc à la voiture en début d’après midi, le ventre vide et totalement morts de fatigue. Nous décidons que le programme de l’après midi sera simple: nous passons dans la ville la plus proche (Tomintoul) pour se poser quelques minutes dans un café (une ancienne caserne de pompiers réaffectée : milk shake bien mérité au programme!), nous passons rapidement dans la supérette du village puis partons directement vers le Air Bnb suivant, lui aussi logé en pleine nature au milieu des champs.

Notre Air Bnb du jour!
Nous avons passé le reste de la journée à nous reposer, chiller face au champs de moutons et ravis d’être visités par quelques daims.

La vue depuis la fenêtre du Air Bnb, reposante n’est-ce pas?!
Une bonne douche et un gros plat de pâtes plus tard, nous voilà déjà partis pour une bonne nuit de sommeil réparateur bien méritée.
Jour 7 – 2 juin :

Le programme de ce jour là fût très simple également (et le résumé sera plus court, je vous jure).
Nous sommes repartis vers Tomintoul pour une VRAIE petite marche durant la matinée.
Il y avait visiblement la fête annuelle du village mais nous n’avons pas souhaité y assister, nous avions vraiment besoin de calme…
Après la marche, nous nous sommes mis directement en route vers le Air Bnb suivant en suivant le Loch Ness sur tout son long!

Petite vue du Loch Ness depuis la voiture.
Nous nous sommes arrêtés pour une petite pause au Château de Urquhart que nous n’avons cependant pas visité.

Notre Air Bnb était en réalité un hôtel sans réception à Fort Augustus, au bord d’un canal (le canal Calédonien) se jetant dans le Loch Ness. Le lieu était sympathique et super cosy.

Encore bien fatigués, nous avons pu profiter d’un bon bain avant de manger… des nouilles (!!) devant un film à la télé!
Rien d’excitant mais nous étions encore bien morts de la veille…




🌼 Retrouvez-moi sur InstagramPinterest ♡ Facebook ♡ Twitter !

0 commentaire

Ils devraient vous plaire aussi...

Laisser un Commentaire