Accueil Soins visage Mon avis sur quelques produits The Ordinary

Mon avis sur quelques produits The Ordinary

de Céline
Le packaging des 4 produits The ordinary que j'ai testé
Les 4 produits The Ordinary que j'ai testé

Je plaide coupable! J’ai fini par craquer lamentablement (on a déjà lu cette phrase quelque part ici non??) et j’ai passé une petite commande sur l’e-shop de The Ordinary à la fin du premier confinement en Belgique.

Audrey parle assez souvent de produits The Ordinary (bien qu’elle ne soit pas la seule à en vanter les mérites, on est d’accord) et d’actifs bien précis de manière générale, j’ai donc eu envie de me jeter à l’eau et de tester cette marque, bien que n’étant pas naturelle/bio du tout.

La marque propose en effet des produits avec un (ou deux) actifs principaux pour chaque produit et ce, à des prix vraiment très abordables. Voici ceux que j’ai déjà pu tester (spoiler: j’ai passé une deuxième commande il y a quelques jours…):

Masque à l’acide salicylique 2% 12,00€

Le packaging du masque à l'acide salicylique de The ordinary

Son objectif:

L’acide Salicylique est un ingrédient particulièrement destiné aux peaux à problèmes. Il est anti-inflammatoire et anti-bactérien mais sert aussi d’exfoliant en débarrassant la peau des cellules mortes grâce à ses propriétés kératolytiques.

Il donne donc une peau au grain plus affiné mais lutte aussi contre les imperfections en prévenant les pores obstrués et le développement de bactéries à la surface de la peau.

La texture du masque à l'acide salicylique de The ordinary

Mon avis:

On va commencer super bien avec cette horreur ahah!

En réalité, j’ai déjà lu/entendu de très bons retours sur ce produit mais l’expérience que j’en ai eu n’est pas vraiment top.

Tout d’abord, j’espérais pouvoir prendre le sérum à l’acide salicylique, celui-ci étant *encore* en rupture de stock, j’ai mis le masque dans mon panier.

Celui-ci se présente sous forme de pâte noire (il contient effectivement de l’argile et du charbon…) mais c’est surtout son odeur que j’ai trouvée absolument infâme ( j’avais l’impression de me coller du plastique fondu sur la peau!) qui m’a perturbée…

Bref, je l’ai utilisé une fois histoire de dire et je n’ai pas été bluffée par les résultats. Je l’ai donc mis de côté pendant quelques semaines.

Après une petite semaine foireuse niveau peau et boutons, je l’ai ressorti. En même pas un mois, le truc avait tourné, la pâte avait durci tellement qu’il m’était presque impossible de la faire sortir du tube. Impensable de me mettre ça sur le visage ensuite, évidemment, je ne saurais donc pas vous en dire beaucoup plus!

Sa formulation:

Aqua (Water), Kaolin, Squalane, Glycerin, Dimethyl Isosorbide, Silica Cetyl Silylate, Salicylic Acid, Sodium Polyacrylate, Pentylene Glycol, Charcoal Powder, 4-t-Butylcyclohexanol, Sclerotium Gum, Acacia Senegal Gum, Xanthan Gum, Phytic Acid, Polysorbate 20, Trisodium Ethylenediamine Disuccinate, Chlorphenesin, Phenoxyethanol.

On retrouve donc de l’eau, de l’argile, du squalane, de la glycérine, du DMI (solvant issus du maïs améliorant la pénétration des actifs dans la peau), un composé à base de silice, le fameux acide salicylique, un polymère aux propriétés gélifiantes mais à la biodégradabilité lente et sous certaines conditions, un humectant à l’origine soit végétale soit chimique, du charbon, un agent parfumant (but le truc pue toujours autant), une résine végétale, deux agents gélifiants végétaux, de l’acide phytique, un PEG polluant et non biodégradable, un agent de chélation chimique et deux conservateurs plutôt décriés.


Sérum niacimamide 10% + zinc 2% 5,90€

Le packaging du sérum niacinamide + zinc de The ordinary

Son objectif:

La niacinamide est en fait une forme de la vitamine B3 et a un énorme panel de bienfaits niveau beauté.

Entre autres, celle-ci est antioxydante et booste la production de céramides par la peau. Elle est également anti-inflammatoire et réduit de ce fait les imperfections et les irrégularités. La niacinamide maintient aussi l’hydratation et à un pouvoir anti-vieillissement (en réparant notamment les dommages des UV).

Ce super actif est ici couplé au zinc (PCA pour « pyrrolidone carboxylic acid ») qui permet également de réduire l’inflammation de la peau, l’aide à cicatriser mais régule aussi la production de sébum. Il a une bonne action sur l’acné hormonale.

La texture du sérum niacinamide + zinc de The ordinary

Mon avis:

J’ai vraiment beaucoup aimé ce produit qui avait des effets très rapidement visibles!

En effet, si je voyais que ma peau était dans un « mauvais jour », je l’appliquais et les imperfections étaient beaucoup moins importantes et douloureuses dès le lendemain. Je l’appliquais parfois sur tout le visage ou alors par goutte, directement sur les boutons.

Ce produit m’a aussi permis de cicatriser vite et bien et je vous avoue l’avoir déjà recommandé.

Sa formulation:

Aqua (Water), Niacinamide, Pentylene Glycol, Zinc PCA, Dimethyl Isosorbide, Tamarindus Indica Seed Gum, Xanthan gum, Isoceteth-20, Ethoxydiglycol, Phenoxyethanol, Chlorphenesin.

Ce qui signifie donc de l’eau, la vitamine B3, un solvant (chimique ou végétal), le zinc, de nouveau le DMI, deux gommes d’origine végétale, un agent émulsifiant éthoxylé d’origine synthétique donc, un émulsifiant chimique et les deux mêmes conservateurs que pour le produit précédent.


Suspension vitamine C 23% + sphères d’acide hyaluronique 2% // 5,80€

Le packaging du sérum à la vitamine C de The ordinary

Son objectif:

La vitamine C est bien connue en beauté pour être un super anti-oxydant qui permet d’éclaircir le teint et de le rendre plus uniforme.

Il contient également des sphères déshydratées d’acide hyaluronique qui permettent de lisser la peau en la réhydratant et en comblant les ridules.

La texture du sérum à la vitamine C de The ordinary

Mon avis:

La marque nous met directement en garde: avec une telle concentration de vitamine C, des picotements peuvent être ressentis à l’application.

De plus, la formulation à base de « poudre » de vitamine C sans eau donne une drôle de sensation granuleuse sur la peau lorsqu’on l’applique. Ce n’est vraiment pas une texture comme un sérum, mais plutôt une crème épaisse (qui fini tout de même par bien pénétrer).

Je n’ai pas été dérangée par les picotements qui, dans mon cas, n’ont pas été désagréables mais la texture est effectivement particulière…

Ma peau est clairement beaucoup plus uniforme qu’avant, mes cicatrices sont estompées et mon teint est moins terne (je tiens cependant à préciser que la disparition des cicatrices tient certainement aussi à l’utilisation d’autres produits).

Néanmoins, j’ai préféré la texture du sérum à la vitamine C de Novexpert, dont je vous ai déjà parlé, mais le budget est clairement différent (10 fois plus cher).

Dans une seconde commande, je me suis dirigée vers la solution d’Ascorbyl glucoside qui est un dérivé de la vitamine C soluble dans l’eau, permettant l’obtention d’un sérum plus léger.

Sa formulation:

Aqua (Water), Ascorbyl Glucoside, Propanediol, Aminomethyl Propanol, Triethanolamine, Isoceteth-20, Xanthan gum, Dimethyl Isosorbide, Ethoxydiglycol, Trisodium Ethylenediamine Disuccinate, 1,2-Hexanediol, Caprylyl Glycol.

De l’eau, la vitamine C d’origine végétale, un solvant (chimique ou végétal), un ajusteur de pH synthétique, un composé éthoxylé (ammoniac + oxyde d’éthylène!), de la gomme végétale, du DMI, de l’alcool éthoxylé (agent de chélation chimique), un solvant chimique également et un dérivé d’huile végétale.


Retinol 1% – Squalane // 6,70€

La packaging du sérum au rétinol de The ordinary

Son objectif:

Aaaah le rétinol, le fameux!

On en entend de plus en plus parler sur la sphère beauté et ce n’est clairement pas pour rien: il s’agit d’un actif puissant anti-âge qui permet de lisser les rides et réduit les tâches pigmentaires. Il peut aussi jouer sur l’acné car il agit comme un exfoliant qui désobstrue les pores par son action kératolytique et régule la production de sébum. A 27 ans, c’est surtout pour cette propriété que j’ai souhaité l’essayer.

Les rétinoïdes peuvent être assez irritants pour la peau, ils sont donc à utiliser avec modération! Il faut laisser sa peau s’y habituer et la chouchouter à côté pour contrebalancer les effets desséchants du rétinol. Aussi, ils sont photosensibilisants, leur utilisation au soir est plutôt conseillée tout comme l’utilisation d’un écran solaire en journée (si vous n’aviez pas encore pris l’habitude d’en utiliser)!

Les rétinols peuvent aussi causer une grosse « purge » (comme c’est délicat) avant de voir une amélioration, c’est à dire que cela peut aggraver les problèmes d’acné dans un premier temps. No panic, donc…

Je vous recommande de manière générale de bien vous renseigner sur le rétinol si vous souhaitez vous y essayer!

La texture du sérum au rétinol de The ordinary

Mon avis:

Je n’ai pas utilisé mon rétinol très longtemps car j’ai constaté après quelques temps avoir acheté la dose la plus élevée (1%) par erreur alors que je souhaitait y aller graduellement en débutant avec le 0.2%. Bien joué Céline!

J’ai effectivement eu le début de cette « purge » au niveau du menton et un peu d’irritation sur les joues. J’ai préféré le stopper avant que la situation ne dégénère et j’ai recommandé un flacon à 0.2% de dosage.

Je vous en reparlerais donc après avoir fait les choses « convenablement »…

Sa formulation:

Squalane, Caprylic/Capric Triglyceride, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Retinol, Solanum Lycopersicum (Tomato) Fruit Extract, Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Leaf Extract, Hydroxymethoxyphenyl Decanone, BHT.

Ce qui donne donc du squalane, un composé huileux d’origine végétale, de l’huile de jojoba, le fameux rétinol, de l’extrait de tomate, du romarin et un antioxydant potentiellement neurotoxique…


Les packagings des 4 produits The Ordinary que j'ai testé

En résumé…

J’avoue avoir fait totalement l’impasse sur les compositions (pas franchement très glorieuses pour les naturalistas) au vu des avis que j’ai pu avoir des produits The Ordinary. J’avais envie de tester et voilà! J’en suis globalement satisfaite et, comme je vous l’ai déjà dit, j’ai même passé une deuxième commande.

Je pense de toute manière utiliser ces produits de manière ponctuelle et, « noyés » dans ma routine naturelle, je ne pense pas qu’ils changeront énormément le cours de mon existence d’un point de vue santé (perturbateurs endocriniens etc.) car pas d’effet « cocktail » mais ils ont au moins eu de beaux effets sur ma peau!

Si vous cherchez donc des résultats à tout petits prix sans faire particulièrement attention aux compos: penchez-vous sur la marque mais dans le cas où vous seriez une biotista invétérée, passez clairement votre chemin.

Sachez tout de même des que des alternatives naturelles existent (j’en ai déjà testé quelques-unes et je compte bien continuer) mais souvent à des prix bieeen différents:

  • De nombreux produits à la vitamine C naturels existent (Le sérum Novexpert, le sérum Holi (C) d’Agent nateur chez Mon Corner B, la cure Nuori chez Oh my cream…);
  • Tout comme l’acide salycilique dérivé du bouleau carrément trouvable chez Aroma-zone et dans plein d’autres produits (Par exemple, le sérum Rainforest d’Evolve ou l’exfoliant et le sérum « Epure » de Denovo aux prix abordables);
  • Il existe pléthore de produits naturels contenant du zinc pour luter contre les imperfections;
  • Pour la niacinamide, il y a l’ampoule hydra [B3] de chez SVR à la composition un peu plus sympa ou encore chez Mukti.
  • Le Bakuchiol, connu comme étant le « rétinol » naturel est trouvable chez Aroma-zone ou encore dans certains produits Evolve, notamment.
  • N’hésitez pas à jeter un œil aux compostions de la marque Typology. Dans le même genre que The Ordinary, les prix sont un peu plus élevés mais les compositions moins sujettes à controverse également (même si pas parfaites).

  Vous avez déjà testé les produits The Ordinary??

🌼 Retrouvez-moi sur InstagramPinterest ♡ Facebook ♡ Twitter !

0 commentaire

Ils devraient vous plaire aussi...

Laisser un Commentaire