Accueil diy 5 ingrédients de base indispensables pour commencer en cosmétique naturelle.

5 ingrédients de base indispensables pour commencer en cosmétique naturelle.

de Céline
Huiles végétales

Aujourd’hui je vais vous présenter dans cet article les 5 produits naturels « basiques » à avoir absolument dans sa salle de bain. Ils vous permettront de préparer quelques produits minutes comme des masques mais vous pouvez aussi les utiliser seuls pour tout un tas d’utilisations!

Je vous glisserai pour chaque catégorie quelques exemples destinés à différentes peaux et différentes utilisations mais le monde des produits naturels est extrêmement vaste et je ne pourrai clairement pas tout vous résumer ici.
Ces exemples sont de bonnes bases pour débuter, à vous de faire vos expériences et de vous renseigner davantage par la suite! 🙂

 

C’est parti…

 

Une huile végétale et/ou un beurre:

Huiles végétales de rose musquée, de noisette et macérât de calendula

Une huile végétale provient de fruits ou graines contenant du gras qui vont être traités pour en extraire l’huile. Il est préférable de choisir une huile dite de « vierge et première pression à froid »  car ce procédé mécanique permet de garder toutes les qualités de la plante dans l’huile.

Il consiste à écraser le fruit ou la graine à température ambiante, pour en extraire l’huile. Pas d’utilisation de chaleur dans ce cas-ci et donc aucune perte des principes actifs contenus dans le fruit/la graine de base.


En cosmétique naturelle, une huile végétale peut avoir de multiples utilisations:

  • On peut nourrir sa peau avec (car oui, une huile nourrit mais n’hydrate pas!);
  • On peut s’en servir pour se démaquiller (le gras appelant le gras, l’huile est parfaite pour décoller le maquillage et les impuretés de votre peau);
  • On peut l’appliquer sur ses cheveux en bains d’huile pour les nourrir, apaiser le cuir chevelu, booster la pousse (je pense par exemple à l’huile de moutarde)… Tout dépend des propriétés de l’huile que vous choisirez…
  • On peut l’appliquer sur ses ongles et sur les cils aussi pour les rendre plus forts (notamment l’huile de ricin!)
  • Elles servent de base aux huiles essentielles car celles-ci doivent toujours être diluées avant d’être appliquées sur la peau…
  • L’huile de coco vous servira de bain de bouche pour réaliser ce que l’on appelle le « Oil pulling » (je penserais à vous en parler prochainement) et ainsi assainir votre bouche


Il vous faudra choisir votre huile végétale en fonction de son utilisation et de votre type de peau/cheveux et des bénéfices que vous en attendez.

 

  • L’amande douce est un « basique » mais j’avoue ne pas trop l’apprécier pour d’autres utilisation que le corps.
  • Pour nourrir la peau du visage, je lui préfère l’huile de jojoba (qui est en réalité une cire) pour ma peau mixte, ou encore celle de noisette. L’huile de jojoba a la particularité de ressembler extrêmement fort au sébum humain et donc, de « duper » votre peau (Elle produira donc moins de sébum et se régulera).
  • L’huile de nigelle sera quant à elle parfaite pour les peaux à problèmes.
  • L’huile d’argan est très riche et donc parfaite pour les peaux dévitalisées, matures et sèches mais aussi pour les cheveux!
  • L’huile de coco est un véritable multi-tâches mais est très connue pour ses propriétés capillaires. Elle a la particularité d’être solide à température ambiante, il faudra donc la réchauffer avant de l’utiliser. Attention, elle peut être comédogène (c’est à dire qu’elle favorise le développement de boutons chez certains) ;
  • L’huile de rose musquée est également indiquée pour les peaux matures mais aussi pour agir sur les cicatrices (attention toutefois, elle est fort comédogène également).
  • En contour des yeux, je ne peux que vous conseiller l’huile d’avocat qui fera des miracles grâce à ses propriétés nourrissantes.
  • Pour la peau sensible, privilégiez l’huile (ou plutôt le macérât: il s’agit d’une huile végétale basique dans laquelle ont macéré des plantes pendant plusieurs jours voire semaines) de calendula qui viendra l’apaiser.

Les beurres végétaux sont solides à température ambiante.
Ils ont donc une texture beaucoup plus épaisse et sont généralement plus nourrissants.

  • Dans les beurres, celui de karité arrive bien-sûr en tête pour nourrir mon corps, mes lèvres et mes mains, préparer des chantillys…
  • Pour les cheveux, le beurre de mangue est idéal mais moins « multi-tâches » que l’huile de noix de coco.
  • On pense évidemment au beurre de cacao qui, s’il est brut, sent bon le chocolat et se révèle assez gourmand!

Veillez donc à acheter, comme je vous le disait, des huiles végétales et beurres vierges et de première pression à froid.
L’idéal est qu’elles soient contenues dans des flacons ou pots en verre opaques (bruns ou bleus) car la lumière à tendance à les dégrader.

 

Un hydrolat:

Hydrolats de sauge sclarée et de géranium rosat

 

Un hydrolat est en quelque sorte un « déchet » de la fabrication des huiles essentielles. C’est un liquide (de l’eau, d’où leur autre appellation « eau florale ») étant chargé en molécules aromatiques d’huiles essentielles mais moins concentrées qui est obtenu lors de la distillation des huiles essentielles (à la sortie de l’alambic, les huiles essentielles flottent à la surface de l’hydrolat).

Elles ont donc des propriétés plus ou moins similaires mais sont moins fortement dosées et donc plus douces avec la peau.

J’aime les utiliser le matin après le réveil en lotion tonique ou encore le soir dans votre routine de layering, pour éliminer tous les résidus de démaquillant, de nettoyant et surtout, de calcaire.
Vous pourrez aussi vous en servir de base à la place de l’eau dans des émulsions avec des huiles végétales, vous pouvez les boire…

 

Le classique est l’hydrolat de rose, qui, en plus de sentir bon, convient à toutes les peaux.

J’apprécie aussi l’hydrolat de lavande pour purifier ma peau mixte et la soulager.

Celui de fleurs d’oranger sera fort apprécié des peaux sèches et sensibles (et en plus, vous pourrez le boire pour vous assurer des nuits douces et paisibles) tout comme l’hydrolat de camomille (romaine ou matricaire: de base, elles sont toutes les deux adaptées aux peaux sensibles mais ont tout de même leurs spécificités).
L’hydrolat de menthe saura vous rafraîchir en été mais aussi resserer les pores de votre peau ou apaiser votre digestion.
Ils peuvent aussi s’utiliser dans les cheveux, je pense notamment à l’hydrolat d’ylang-ylang ou encore de cèdre de l’Atlas pour équilibrer les cuirs chevelus à problèmes.

Mes préférés sont celui de bleuet qui est magique pour soulager mes yeux sensibles et forts réactifs (allergies, picotements etc.), de rose pour son parfum dont je ne sais me passer (celui de cassis à aussi une odeur de fou), de fleur d’oranger en interne et de sauge sclarée pour mon acné hormonale.

 

Veillez à bien consultez bien la liste INCI du produit, certains produits vendus sous l’appellation « eau de… » contiennent parfois des additifs ou ne se composent carrément que d’eau additionnée d’arômes.
Un vrai hydrolat est pur ou ne contient qu’un soupçon de conservateur naturel.
L’idéal est de les conserver au frigo (cela sera encore plus agréable de l’utiliser ainsi bien frais) et/ou dans des flacons en verre opaques bleus ou bruns.

Une argile:

Argile rouge, blanche et rhassoul du Maroc

L’argile en cosmétique maison est l’ingrédient de base pour réaliser vos masques.

Il en existe de différents types et de différentes origines. Le choix se fera en fonction des effets attendus et de votre type de peau.

  • L’argile blanche (ou Kaolin) est bien pour les peaux sensibles, sèches ou irritées mais aussi pour les peaux à problèmes : elle les purifie, les adoucit et favorise la cicatrisation;
  • L’argile verte (ou Montmorillonite ou Illite) est plutôt faite pour les peaux grasses car elle a un fort pouvoir purifiant et est un peu plus asséchante que l’argile blanche. Elle peut s’utiliser en interne pour une détox profonde;
  • L’argile rose et l’argile violette existent aussi pour apaiser la peau et lui redonner de l’éclat;
  • Il existe aussi l’argile rouge qui est nettoyante, à un effet tonique sur le système veineux et est parfaite pour donner bonne mine;
  • Last but not least, le rhassoul (ou ghassoul) qui est une argile volcanique marocaine. Il absorbe les impuretés, ce qui en fait un parfait nettoyant doux, pour le corps ou les cheveux!

Vous pouvez les en tubes tout prêts mais aussi en sachet de poudre. C’est sous cous cette forme  que je vous la conseille car, en plus de faire moins de déchets (certaines argiles sont trouvables en vrac), vous pourrez en faire des masques visage, des masques cheveux (l’argile verte va purifier les cuirs chevelus gras par exemple et va vous servir aussi pour faire une clarification – nous en parlerons bientôt), des gommages… 
Tout cela en les mélangeant simplement avec une huile ou un hydrolat (et un agent gommant comme la poudre de noyaux d’abricots par exemple pour faire un gommage).
Elles s’utilisent aussi pour d’autres préparations comme les dentifrices ou encore des produits de nettoyage (une crème à récurer par exemple).

Veillez à les choisir très fines (surfines). 

 

Du miel:

Miel d'acacia

Un produit plein de ressources mais qui ne conviendra malheureusement pas au végans.

 

En plus d’être délicieux en cuisine, on peut l’utiliser pour se fabriquer des masques apaisants et surtout cicatrisants pour le visage. Appliqué régulièrement sur une blessure ou une inflammation, celle-ci cicatrisera plus vite. 
De plus, il a des propriétés purifiantes et sera donc très apprécié des peaux à problèmes!
Le miel a aussi de bonnes propriétés nourrissantes et hydratantes, idéalement mélangé avec du gel d’aloe vera, il fera des miracles.

Prenez-le bio, c’est toujours mieux 🙂

 

Il peut aussi être utile pour diluer les huiles essentielles et les prendre en voie interne (= les avaler pour se soigner).

Les miels sont souvent vendus sous l’appelaion « Miel de… » telles que « Miel d’acacia », « Miel des montagnes », c’est-à-dire que les abeilles ont butiné dans un lieu où poussent beaucoup de ces plantes et le miel sera donc chargé des bienfaits de celle-ci.
Un miel de montagne ou d’eucalyptus adoucit plus la gorge, par exemple, si vous souffrez de toux.

Le miel de Manuka est un miel très précieux car il est originaire de Nouvelle-Zélande, seul pays où pousse le Manuka, une plante très purifiante et cicatrisante. 
Le miel de Manuka est vendu avec différentes « classes »: notées MGO +10, +30, +400 etc. plus le chiffre est élevé, plus le miel contient de nectar du Manuka et donc plus il sera actif (mais aussi plus couteux).

 

Du gel d’aloe vera:

Gel d'aloe vera

Le gel d’aloe vera est le produit d’une plante, enfin, « produit »… 
Le gel se trouve naturellement dans les grandes feuilles de cette plante: entre les deux « couches » de peau de la feuille se trouve le gel.
Si vous avez une plante d’aloe vera à la maison, il vous suffit de « peler » une feuille pour en obtenir le gel (tout en veillant à ne pas récolter la partie opaque du gel qui, elle, est irritante!
De base, le gel est plutôt liquide et peut être épaissi grâce à des gélifiants (attention aux gélifiants utilisés, veillez à opter pour des marques biologiques qui utilisent des gélifiants naturels).

Il a de multiples vertus

  • Hydratant: Sur le visage et le corps, je préfère le mélanger à un peu d’huile végétale car lorsqu’il sèche, il peut donner des sensations de tiraillement. De plus, le mélanger à une huile végétale vous donnera un soin deux-en-un: Hydratant (grâce à l’aloe vera) ET nourrissant (grâce à l’huile), tout ce dont la peau à besoin…
  • Il est utile aussi sur les cheveux en hydratant (il est notamment excellent mélangé à du sirop d’agave) mais également en coiffant!
  • Apaisant: pour les brûlures etc. je l’utilise après l’épilation ou après une exposition (parfois trop longue, eheheh) au soleil.
  • Cicatrisant: Il permet de diminuer les cicatrices et je vous assure qu’il est super pour ça (Vous pouvez aussi vous en faire un masque hydratant et cicatrisant en le mélangeant à parts égales avec du miel…).

Attention toutefois, certaines peaux réagissent fort au gel d’aloe vera et celui-ci aurait un léger pouvoir photosensibilisant. A utiliser avec précautions tout de même, donc…

Vous avez d’autres « basiques » naturels préférés?

🌼 Retrouvez-moi sur InstagramPinterest ♡ Facebook ♡ Twitter !
0 commentaire

Ils devraient vous plaire aussi...

Laisser un Commentaire