Accueil DiversAutre Les cosmétiques et moi.

Les cosmétiques et moi.

de Céline
Quel super titre, dites-moi! En réalité, se cache là dessous toute une dissertation sur mon rapport aux  cosmétiques, qui a plutôt bien changé comparé aux débuts de ce blog… Explications.

Pour cette année 2018, je m’étais mise au défi de mettre une jolie somme d’argent de côté. Je n’avais pas de but bien précis en terme de montant, mais je voudrais juste me sentir à l’aise en cas de pépin (= avoir de quoi me racheter une voiture à peu près équivalente à celle que j’ai pour l’instant en cas d’accident ou encore, d’ici quelques années au vu de tous les kilomètres que je parcours chaque jour, pouvoir faire réparer ma machine à lessiver et les petites choses du quotidien pas très rigolotes comme ça). 
J’ai acheté assez peu de cosmétiques cette année là, donc et je me suis même remise à les fabriquer moi-même:
✔ Par défi, parce qu’on est toujours fier d’utiliser quelque chose qu’on a fabriqué sois-même et qui réussi! 😊
✔ Par souci économique, comme je le disais ci-dessus, parce que même si les ingrédients de base peuvent coûter un peu cher à l’achat (et encore!), ils permettent ensembles de réaliser plusieurs produits (pour le visage, les cheveux, parfois même la maison!).
✔ Par souci écologique parce que ça ne me fait plus acheter des flacons en plastique que je vais devoir jeter: mettre des trucs dans ma poubelle, en ce moment, ça me gave réellement et même le packaging en plastique de mon mascara, ça me saoule (et pourtant, je ne vois pas d’alternative à l’heure actuelle – à part ne plus me maquiller, ce dont je n’ai pas envie à l’heure actuelle).
Bref, au vu de mon super bilan de 2018 en terme financier, je me suis dit que j’allais m’accorder un ou deux petits cadeaux de moi à moi…
C’est à peu près ça…
Le premier a été un ma.gni.fi.que parfum Annick Goutal (je souhaitais un parfum qu’on ne croise pas a tous les coins de rues, mais je vous en reparlerais peut-être plus tard…) et pour le second, j’aurais voulu m’acheter un beau produit de soin. Genre un produit que je ne me serais pas offert d’habitude!
Bon, tu me connais, j’allais pas me jeter sur une crème de jour La Prairie ou un démaquillant Chanel. Je pensais me tourner vers des marques du style Okoko, LeahLani, A.S. Apothecary, Mahalo, Mawena,… Et là, le bug…
Rien ne me fait réellement envie.
Je sais que ces marques sont chères, c’est un fait, mais ces prix me semblent justifiés car sont de très beaux produits, remplis d’actifs particuliers et parfois rares. Les formules sont très travaillées, les textures de temps en temps inhabituelles, leurs effets décrits comme étant parfois presque miraculeux, les packaging somptueux. Mais non…
Je suis vraiment bloquée. J’ai juste envie de mon hydrolat de sauge… Voilà, voilà!
J’ai simplement envie de prendre un joli pot en verre récupéré chez ma grand-mère (j’avoue que le grand-père pharmacien, ça aide aux packagings rétros à souhait!), de me faire de jolies étiquettes à coller dessus, de prendre mon sel de l’Himalaya et mes huiles essentielles et basta!
Quand je pense à mon masque purifiant qui est presque vide, ma logique Célinienne habituelle me dit « Cherche un nouveau pour avoir du back-up, comme ça quand celui-ci sera fini, tu seras pas à la dèch! » et au final, non… J’ai mon miel, mes argiles blanche et verte, mes hydrolats, mes huiles essentielles et ça ira comme ça! J’ai du mal à me dire qu’un produit à 60€ fera des miracles, là où mes petites popotes me conviennent plutôt bien… Tant que ma peau est démaquillée, nettoyée et hydratée… What else?
Quand je pense à une bonne lotion, aucune ne me fait envie car j’ai l’impression de ne plus avoir confiance qu’en mes hydrolats.
Avec les soldes, je me suis même dit que je pourrais, à défaut de soins, me permettre un petit colis makeup: une palette RMS Beauty par exemple, pourquoi pas? Eh bien non, même pas…
Je réfléchis pendant 3000 ans avant de passer commande et dans 9 cas sur 10, je vide le panier et j’éteins l’ordinateur.
Certes, il y a toujours bien des produits et des marques qui me font envie telles que Ballot-Flurin, Les Douces Angevines (Gloire à leur soin « Précise »!), Evolve ou encore Denovo (chez qui j’ai finalement passé commande après plusieurs jours d’hésitation) mais globalement, j’ai envie d’une routine simple!
Est-ce que tous ces actifs « magiques » auront réellement en effet sur ma peau? Est-ce que ce joli packaging m’apportera vraiment quelque chose? Et si finalement l’odeur ne me plaisait pas? Tout ça pour ça?!
Je dirais que les marques qui m’attirent sont des marques plutôt proches de moi (géographiquement parlant) et souvent artisanales. J’ai l’impression que c’est vraiment ça qui me fait « vibrer » en ce moment…
Et même si j’ai une petite wishlist sous le coude (je peux même vous la publier demain…), je n’ai pas réellement besoin de ces produits. Ils sont/ont l’air cools, j’aimerais un jour les tester ou les racheter mais ça peut clairement attendre demain, voire l’année prochaine ou encore plus loin!
Je suis capable de faire mon démaquillant, mon nettoyant, ma lotion et ma crème, même mon contour des yeux! Je sais me fabriquer des gommages, des masques et si on va plus loin, la même chose pour les cheveux… Du coup, les produits que je souhaite acheter sont de vrais coups de cœur, que je connais et dont je me sens incapable de reproduire la formule (d’un point de vue de la texture, de l’odeur ou encore car elles contiennent des ingrédients trop précis, ou rares…) ou parce que je sais que ces produits font vivre une petite entreprise créée par une personne passionnée… 
Mes achats beauté sont devenus des actes extrêmement réfléchis (qui a dit que ce n’étaient que des achats futiles?!) là où il y a deux ans, ils étaient compulsifs et absolument irréfléchis, déraisonnés.
Voilà où j’en suis.
Et vous, quel est votre rapport aux cosmétiques et aux marques?
A quoi réfléchissez-vous lorsque vous achetez un produit?



🌼 Retrouvez-moi sur InstagramPinterest ♡ Facebook ♡ Twitter !

0 commentaire

Ils devraient vous plaire aussi...

0 commentaire

Chibi 13 février 2019 - 22 h 57 min

Oh j'allais oublier: ces photos sont vraiment très belles! ♥

Répondre
Chibi 13 février 2019 - 22 h 57 min

Yaaay quelle évolution! 🙂 Je ne peux que la soutenir tu sais bien!
Moi je n'en suis pas au point de faire mes crèmes moi-même, j'ai testé il y a plusieurs années mais je n'en ai plus envie aujourd'hui, j'utilise des produits bruts qui me conviennent tout aussi bien. J'en suis également au point où, avant, quand j'allais sur des sites comme Ecocentric ou MonCornerB, je me disais "ah j'aimerais trop tester ça" alors qu'en fait aujourd'hui, je ne suis plus du tout dans cette envie mordante puisque j'ai trouvé ce qui me plaisait et me convenait pour ma routine visage par exemple. Par contre, je teste encore plusieurs déos car je n'ai toujours pas trouvé le graal ^^

Bisous!

Répondre
Céline Lumi 13 février 2019 - 23 h 02 min

Et ouais, comme quoi, tout arrive! Merci <3
Je t'avoue que faire mes crèmes moi-même me rassure d'un côté (j'aurais dû l'écrire dans l'article en fait): je sais exactement ce qu'il y a dedans, il n'y a pas 3000 ingrédients, je varie les actifs en fonction de l'état de ma peau…
Je n'ai toujours pas de routine fixée mais je n'ai plus cette fièvre acheteuse. Il y a des produits que j'ai envie de tester, bien-sûr et je me les offrirais peut-être un jour mais ce sont des produits "du quotidien" qui auraient une vraie place dans ma routine et non plus des achats compulsifs parce qu'ils sentent bons/sont jolis etc.

Répondre
Céline Lumi 13 février 2019 - 23 h 03 min

Ah merci beaucoup mais elles ne sont pas de moi, elles proviennent d'un stock d'images libres de droits ^^' Je me casse plus la noix à chercher comment illustrer des articles de blablatage qui ne parlent pas de produits précis…!

Répondre

Laisser un Commentaire